Bonjour et bienvenue à l'atelier

Je vous propose de restaurer vos céramiques d'art anciennes et contemporaines ...

Hero Imgs

Ouvert du Lundi au Samedi 9H00 à 19H30 sur rendez-vous, Appeler le 06 71 10 51 82 / 6, rue de Budos 33000 BORDEAUX

Commencer

Rénover c'est donner un avenir au passé

FAÏENCES, PORCELAINES, BISCUITS, GRÉS, TERRES CUITES, ÉMAUX, RAKU, bARBOTINE … MARBRE, PIERRE, PLÂTRE, IVOIRE...

CHAQUE OBJET NÉCESSITE UN TRAVAIL DE CONSERVATION ET RESTAURATION INDIVIDUEL,

NÉANMOINS ON RETROUVE TROIS GRANDS STYLES DE RESTAURATIONS.

img

ARCHÉOLOGIQUE

Une couleur moyenne est sélectionnée et posée sur l'ensemble de la surface.

S'il est un domaine dans lequel la restauration « reconnaissable », « visible » ou plutôt « perceptible » est bien représentée, c'est celui de la restauration archéologique. Celle-ci est souvent considérée comme étant du matériel destiné à l'étude, et, par conséquent, ses restaurations n'ont que très rarement pour but de laisser penser que l'objet est complet, intact. D'ailleurs, les bouchages non colorés, donc blanchâtres, sont monnaies courantes : loin de donner à l'objet une apparence moins fragmentaire, ils accentuent la quantité de matière perdue.

img

SEMI-ILLUSIONNISTE

Par-dessus la couleur moyenne on pose des points de différentes couleurs.

Consiste en une reprise sur le dessus de la pièce, sur la partie visible ; le dessous n'étant alors pas restauré, mais juste collé.

Les lignes de cassure seront alors visibles à l'arrière ou au dos de la pièce. Aucune pièce restaurée n'est recuite, toutes les restaurations se font « à froid » dans le respect de l'authenticité et la réversibilité.

 

 

img

ILLUSIONNISTE

La couleur reprend celle de l'objet, les décors sont repris de façon continue.

Une restauration illusionniste est totale, masquage des lignes de cassure, des éclats, des fêles, de tous les dommages subis, l'objet paraît alors comme à l'origine, et personne ne voit que la pièce a été cassée.

Sont aussi refaites les parties manquantes comme par exemples sur les statues (bras, doigt ou morceau absent ...). Aucune pièce restaurée n'est recuite, toutes les restaurations se font « à froid » dans le respect de l'authenticité et la réversibilité.

A PROPOS

DE L'ATELIER.

Nous vous invitons à découvrir la conservation et la restauration d’objets en céramique : faïence, porcelaine, grès, raku, émaux ....

Nous vous proposons tous types de restauration, du simple collage à la restauration illusionniste.

De l'objet rare à celui chargé de sentiments, nous discutons ensemble de l'action à mener.

Que vous soyez professionnel (antiquaire, décorateur, entreprise), collectionneur ou amoureux d'une de vos pièces,

n’hésitez plus, contactez-nous par Téléphone ou par Email afin que nous en discutions.

UNE PARFAITE RÉPARATION

DE VOS OBJETS EN CÉRAMIQUE

 

Vous possédez des objets en céramiques abimés ? Confiez-nous leur restauration.

Nous sommes spécialisés dans la restauration d'objets en céramique, en porcelaine et en faïence.

Établis à Bordeaux, nous prenons soin de mettre en valeur toutes vos pièces,

quelle que soit leur nature et le type de restauration.

Nous mettons nos années d'expérience et nos compétences au profit des travaux que vous nous confiez.

LES ETAPES DE RESTAURATION.

LES BIENS CULTURELS SONT AUJOURD'HUI L'OBJET D'UNE RÉNOVATION.

img

NETTOYAGE

❖ Nettoyage de l'objet à l'eau en général, en prenant la précaution de ne pas abîmer des parties de décors fragiles (or par exemple). Il est parfois nécessaire avant le nettoyage de retirer les vieilles restaurations à l'aide de solvants ou décapants chimiques.

 

img

DÉCOLLAGE

❖ Le décollage peut se pratiquer à l'eau chaude, à l'acétone ou dans certains cas avec des solvants spécifiques. Le grattage des morceaux est parfois nécessaire. On peut aussi avoir à procéder à l'enlèvement d'agrafes anciennes en métal.

 

img

COLLAGE

❖Le collage est une étape fondamentale. L'assemblage des morceaux doit être extrêmement précis pour que les étapes suivantes se déroulent correctement. Crucial, minutieux, il s’effectue en une seule fois. Toute erreur à ce niveau se retrouverait dans les étapes suivantes.

img

COMBLEMENT

❖ Le bouchage permet de reconstituer tous les petits morceaux et manques. On peut aussi modeler des éléments manquants (bras et mains, ailes, anses, etc...). La pâte de bouchage est appliquée sur le fil de cassure ou fracture. Il permet de combler le manque de matière.

 

img

PONÇAGE

❖Il permet de rattraper les niveaux entre la pièce à restaurer et les morceaux reconstitués et d'aplanir les différences de surface. Ce travail souvent assez long, doit être très minutieux afin de ne pas altérer le décor de la céramique. Le ponçage se fait à la main, il permet de gommer l’excédent de matière et d’unifier la pièce.

img

RETOUCHES DU FOND

❖ Les retouches du fond sont réalisées à l'aérographe en général. La principale difficulté est liée au fait que les nuances de l'émail sont très variées, et propres à chaque objet. ). La recherche des couleurs est donc minutieuse, une grande pratique est nécessaire pour réussir cette étape.

img

RETOUCHES DU DÉCOR

❖ Ces retouches sont faites au pinceau la plupart du temps, en utilisant des pigments naturels en poudre mélangés à un liant.

img

VERNIS DE PROTECTION

❖ Le vernis final de protection est important, car c'est lui qui va fixer la restauration dans le temps et donner un brillant (ou un mat, voire un satiné) semblable à celui de la céramique d'origine.

Galerie

VOICI QUELQUES EXEMPLES DE PIECES RESTAUREES.

Conditions Générales de Ventes

– Cristelle Buzy Atelier de restauration de céramique Article 1 : OBJET DU CONTRAT Le présent contrat a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le fournisseur s’engage à assurer la prestation définie en préambule pour le compte de son client. Chaque mission commence par une analyse détaillée de la demande que le client confie au prestataire. Cette analyse permet de définir le protocole qui sera mis en place afin d’assurer au mieux la bonne exécution de la commande envisagée. Elle permet également de définir les conditions tarifaires qui seront appliquées en fonction des dossiers. Article 2 : LA PRESTATION ET L’ACOMPTE 2.1 La prestation - Chaque dossier confié doit contenir les pièces suivantes :

Lire la suite...

le devis doit obligatoirement être signé par le client et retourné au prestataire et doit porter la mention « bon pour accord et acceptation des CGV ». Sur ce devis sont mentionnés les montants HT des prestations, ainsi que le montant de l’acompte correspondant à 40% du prix total HT. 2.2 L’acompte- Pour valider sa commande, le client a pour obligation de verser l’acompte mentionné sur le devis et sur la facture d’acompte. A réception, l’atelier procède à la restauration des objets selon une liste stricte de tâches à effectuer établie en présence ou avec l’accord du client et mentionnées sur le devis. Les travaux de restauration ne débutent qu’à l’encaissement de cet acompte. L’acompte n’est pas remboursable au-delà du délai de rétractation légale du client fixé à 14 jours à partir de la date de signature du devis. Article 3 : LE PRIX ET LA RÉVISION DE PRIX 3.1 Le prix : Les prix indiqués dans le devis ou la proposition de prix seront valables pendant une période de 30 jours ; au-delà de cette date, toute cotation devra être revalidée. 3.2 La révision de prix En cas de travaux de restauration supplémentaires venant s’ajouter au devis initial, le prestataire se garde le droit d’augmenter le montant du devis qui sera soumis au client pour accord afin que les travaux se poursuivent. Ce nouveau devis doit également être signé. Le prestataire décide du versement ou non d’un nouvel acompte. Article 4 : DÉLAIS Les délais sont fixés par l’atelier de restauration qui se garde le droit de les rallonger pour des raisons d’exécution des travaux dans les meilleures conditions possibles. En cas d’urgence, et si cela n’empêche pas la bonne exécution des opérations ni de contraintes vis-à-vis d’un autre client, le prestataire peut raccourcir les délais moyennant une majoration du devis de 20%. Aucun escompte ne sera appliqué en cas de retard des travaux de restauration. Article 5 : LOGISTIQUE : EMBALLAGE – MAGASINAGE - TRANSPORT 5.1 Emballage : Le prestataire prend soin d’emballer correctement les objets qui lui sont confiés. 5.2 Transport : Les frais de transport sont à la charge du client. Le client est libre de choisir le transporteur de son choix (La Poste, TNT, etc.). L’atelier décline toute responsabilité en cas d’incident, de vol, de perte survenu pendant le transport et la livraison. Avant l’enlèvement ou l’envoi, les biens confiés sont pris en photos et font l’objet d’un constat d’état précis. Le déballage et les éventuelles réserves devront être écrites sur le bon de transport en présence du transporteur. Article 6 : LE PAIEMENT ET LES PENALITES DE RETARD DE PAIEMENT 6.1 Le paiement : L’atelier accepte les règlements par chèques, virement ou espèces. Aucune commande n’est restituée si le règlement de celle-ci n’est pas honoré au plus tard le jour de l’enlèvement ou de la livraison de la marchandise, exception faite des commandes passées par les institutions publiques et privées. 6.2 Les pénalités de paiement : Le cas échéant, si le paiement n’est pas effectué à réception de la commande dans un délai de 30 jours suivant la date de réception de la facture, les pénalités de retard courent à partir du 31e jour suivant la date de réception de ladite facture. Le taux des pénalités de retard est fixé à 10% du montant total du devis HY/mois. Elles ne sont pas soumises à TVA et sont exigibles sans qu’un rappel ne soit nécessaire : l’envoi d’une lettre recommandée n’est pas requis pour déclencher le droit de percevoir ces pénalités de retard. Au-delà de 30 jours, s’ajoutent aux pénalités de retard de paiement, le coût du stockage de la marchandise, 50 euros TTC mensuels soit 1,66 euros/jour plus une indemnité forfaitaire de 50 euros à titre d’emballage pour la préservation de l’œuvre. Aucun escompte n’est effectué en cas de paiement anticipé. Article 7 : PHOTOGRAPHIE Sauf avis contraire du client, le prestataire peut utiliser pour son usage personnel et professionnel les photos des biens confiés pour restauration et peut les diffuser publiquement sans qu’apparaissent aucune mention concernant le propriétaire ou le commanditaire. Article 8 : RESPONSABILITÉ Le prestataire est responsable de la bonne gestion des dossiers confiés. Il garantit la qualité des restaurations et de tous les services proposés en préambule, donc toute réclamation doit être effectuée au moment de la transaction finale et en présence du prestataire. Aucune réclamation ne pourra être effectuée par le client si celui-ci approuve la qualité de la prestation effectuée le jour de la restitution du bien. L’atelier décline toute responsabilité quant à la mauvaise conservation ou manipulation par ses clients des biens restaurés. Certaines restaurations effectuées par l’atelier sur les objets d’art engendrent l’utilisation de polymères. L’atelier conseille ses clients et les met en garde sur la bonne conservation de ceux-ci : - Ne pas laisser les biens restaurés dans leur emballage plastique bulle. - Ne pas exposer les biens restaurés directement au soleil. - Privilégier les éclairages indirects. - Veiller à ce que l’air circule autour des biens restaurés. - Ne pas exposer les biens restaurés près d’un radiateur, d’une flamme ou d’une source d’humidité. - De remiser ces pièces à un usage purement décoratif. - Lors d’un entreposage prolongé, éviter l’utilisation de papier, plastique ou cartons acides et/ou de tissus imprégnés. - Pour la plupart des objets d’art : la température ambiante doit être de 20°C, le taux d’humidité relative optimum se situe entre 45 et 50%. Article 9 : ATTRIBUTION DE JURIDICTION ET LOI APPLICABLE Le présent contrat est régi par la Loi française pour les règles de forme et de fond. En cas de litige, compétence expresse est attribuée au Tribunal de Commerce de Bordeaux, nonobstant appel en garantie ou pluralité de défendeurs, même pour les procédures d’urgence ou les procédures conservatoires en référé ou par requête.

Missions du restaurateur

img

LE RESPECT DE L'ŒUVRE.

❖ L’intervention du restaurateur ne doit absolument pas dénaturer l’Œuvre originale, dans sa forme, ses motifs et ses décors. ❖ Son travail consiste à ne pas interpréter, à ne pas rajouter d’éléments ou de couleurs en vue de modifier l’aspect original de l‘objet. ❖ Tout élément faisant défaut doit être reconstitué à l’identique en s’inspirant si besoin de documents photographiques, dessins, moulages ou d’objet identique.
img

RÉVERSIBILITÉ

❖ Les techniques et les mentalités ayant évoluées au cours des siècles, nous pensons actuellement qu’il est nécessaire d’avoir la possibilité de modifier ou d’effacer une restauration. ❖ L’utilisation de produits réversibles, stables, qui ne jaunissent pas est essentielle afin que la matière et l’aspect de l’œuvre ne se dégradent pas après l’intervention du restaurateur.

Contact

vous avez des questions ? N'hésitez pas à nous contacter directement. Notre équipe reviendra vers vous en quelques heures pour vous répondre.

CristelleBuzy
6,Rue de Budos
bordeaux 33000

CARTE GOOGLE

Your message has been sent. Thank you!